Panorama des solutions de sauvegarde Open Source

Pour pallier aux : erreurs humaines

défaillances matérielles

catastrophes naturelles

Avec une utilisation toujours plus croissante des technologies dans les secteurs professionnels, le risque de défaillance matérielle ou d’erreur humaine reste bien présent. Il faut donc pallier ces dangers qui peuvent entraîner des manques à gagner parfois importants sur une activité. Aujourd’hui, la réalisation de sauvegarde est devenue une opération plus qu’indispensable afin d’assurer la continuité de son SI, voici donc un rapide coup d’œil pour découvrir les solutions de sauvegarde Open Source à retrouver dans notre catalogue.

Bacula :

Orienté grandes infrastructures, ce logiciel professionnel offre la possibilité de gérer des copies de sauvegardes et de restaurer/vérifier des données en mode client-serveur dans un réseau (sauvegarde du contenu de plusieurs machines en réseau). Distribué en Open Source, ses fonctions avancées pour la gestion du stockage et sa rapide prise en main en font un outil de gestion efficace notamment dans la restauration de fichiers. C’est sur bacula.org que vous trouverez le site web du projet.

 

Bareos :

Fork du projet Bacula et sous licence AGPL v3, ce logiciel sécurisé fournit plusieurs nouvelles fonctionnalités depuis ses débuts. En développement depuis 2010 il est adapté pour tous les principaux systèmes d’exploitation. La version communautaire de Bareos permet à ce jour l’accès au code source, aux packages expérimentaux, aux mises à jour/patchs (code source), au bug tracker ainsi qu’à des features additionnelles. Avec un code source disponible sur Github, Bareos dispose d’une nouvelle interface web multilingue, du support du chiffrement LTO, de la limitation de la bande passante et encore bien d’autres nouveautés. Enrichi au fil des années, c’est sur bareos.org que vous trouverez le site web du projet.

 

Voilà donc pour ce rapide tour d’horizon du meilleur des solutions de sauvegarde Open Source que nous vous proposons dans notre catalogue 😉.

Votre SI est-il correctement sauvegardé ?