Cloud privé, hybride et public, quelles différences ?

Le Cloud privé,

hybride

et public

Pour une entreprise, la décision de mettre en place un certain type de Cloud dépend principalement des services qu’elle utilise tout en gardant à l’esprit l’influence de cette évolution sur les performances applicatives et réseaux. On peut distinguer 3 types de Cloud : privé, hybride et public. Tous différents, ces types ont chacun leurs avantages. Alors que signifient ces 3 termes et quelles sont leurs particularités ?

Cloud privé

Déployé au sein d’une organisation, le Cloud privé correspond à une infrastructure intégralement dédiée à l’entreprise. En d’autres termes, ce sont des machines appartenant à l’entreprise qui traitent et sécurisent les données de la structure. Géré en interne, il peut arriver qu’il soit administré par un professionnel extérieur. Dans ce cas, les utilisateurs y accèdent alors par réseaux sécurisés. Adapté pour les grandes structures, le Cloud privé offre donc une très bonne solution pour les entreprises ayant des besoins importants sur la sécurité de leurs données.

Les principaux avantages du Cloud privé :

• une administration totale sur les données et l’infrastructure
• la possibilité de personnaliser son infrastructure
• une sécurité améliorée

Cloud hybride

Avec une structure combinant deux types, le Cloud hybride mélange à la fois les ressources internes du Cloud privé à celles externes du Cloud public. Souvent pour répondre à des besoins spécifiques, ce système est mis en place pour de grandes organisations. Lors d’une forte activité, le Cloud hybride offre par exemple la possibilité de recourir aux avantages du Cloud public.

Les principaux avantages du Cloud hybride :

• la possibilité de garder des données sur une infrastructure privée
• échanger des données entre les différents Cloud
• moduler rapidement ses capacités avec le Cloud public

Cloud public

S’adressant à un public un peu plus large, le Cloud public utilise une infrastructure externe, souvent mutualisée. Les données sont alors stockées sur différentes machines disposant de capacités que certaines entreprises ne possèdent pas.

Les principaux avantages du Cloud public :

• une rapidité de mise à disposition
• une maintenance de l’infrastructure assurée par un prestataire
• un coût plus abordable
• adapter ses ressources aux pics d’activités selon les besoins

 

Le Cloud offre donc un grand nombre de possibilité en plus d’être adaptable à toutes les entreprises. Vous souhaitez en savoir plus ? Découvrez le meilleur des solutions Open Source sélectionnées par nos soins.

Vous souhaitez faire évoluer votre SI ?