Un Capeneur à l’Ubuntu Party de Paris

26 et 27 mai 2018

un événement 100% Linux

et pour tous

Le mois dernier se tenait à la Cité des sciences de Paris, un événement dédié à l’une des plus célèbres distributions Linux : l’Ubuntu Party. Pendant un week-end, cet événement tout public présentait aux visiteurs les dernières actualités, des ateliers ludiques, une « install party » et un espace jeunesse afin de promouvoir la distribution et le Logiciel Libre. A cette occasion, Alexandre, un Capeneur passionné et bénévole dans l’association Ubuntu-FR, a souhaité partager son retour et les moments forts de cet événement 100 % Linux ; la suite juste en dessous !

Un Capeneur à l’Ubuntu Party

Cette année, le Capeneur animait l’espace jeunesse, avec au programme un grand nombre de jeux à découvrir sur Linux. Avec plus d’une centaine de personnes par jour, ce sont principalement les plus jeunes qui participaient à l’atelier précise-t-il. « L’espace dispose de nombreux ordinateurs fonctionnant avec Ubuntu. Les habitués sont donc plutôt à l’aise avec l’interface ».

 

C’est dans cet espace qu’étaient proposés des minis jeux Open Source pour les plus jeunes, avec au programme des jeux indépendants et de plateforme/puzzle. « Ponctuellement, on organise des LAN sur différents titres. Côté programmation, l’année dernière un bénévole faisait un super cours sur Scratch. Beaucoup d’enfants l’apprennent à l’école et ils sont maintenant à l’aise avec. »

 

L’idée principale de cet espace jeunesse est de dépasser les vieux préjugés sur Linux. Le Capeneur explique qu’il a trop souvent pu entendre « Linux c’est nul…il n’y a pas de jeux dessus». Les choses ont changé « nous sommes là pour le montrer aux visiteurs et par la meilleure des manières : avec une manette entre les mains ! ». Une occasion supplémentaire pour confirmer que Linux s’adresse tant au grand public qu’aux professionnels.

 

Nous lui avons ensuite demandé s’il avait un moment insolite à partager : « lors de la préparation, en voulant installer une version propre d’Ubuntu 18.04 un bénévole a supprimé la partition M$, une fâcheuse habitude dans la communauté 🙂. Du coup, on a lancé un `dd` via `netcat` sur un disque de 1To, la copie du disque du poste A vers le poste B s’est terminé 16 heures plus tard, soit le lendemain matin ! »

 

Pour finir, il explique que c’est depuis maintenant une dizaine d’années qu’il participe à ces événements, et termine : « J’ai pris goût à aider les non-informaticiens à faire la transition vers les logiciels libres. ».

 

Merci Alexandre pour ce retour d’expérience 😉. Découvrez les bonnes raisons d’adopter Linux dans ce top 5.

Envie de rejoindre une structure de passionnés ?