Entretien avec Edouard HUAULT... un directeur commercial pas comme les autres

Fondateur de Capensis (2002)

Aime son métier et sa famille

Bassiste

Comment commences-tu la journée et quel est ton programme ?

« Une journée… une aventure»

Édouard démarre chaque matin par un thé (sans sucre) avec son équipe, vrai moment de convivialité. On parle de technologies, des derniers films, de musique, et, au détour d’une anecdote, des objectifs des Capeneurs pour la journée. La suite des événements est la prise de connaissance des demandes de prestations des clients : « le mail est ton ami…. Sur le PC, sur le Smartphone…. Il est toujours là ! ». Aimer communiquer il le faut, une importante partie du travail se fait par appel ou rendez-vous avec des clients, fournisseurs ou partenaires. Il faut savoir que pour une entreprise en pleine croissance, ce programme est animé. Il confie avec sourire « la journée commence à 9h par contre on ne sait pas trop quand elle finit (rire) » pour continuer, « il est vrai que le business nous pousse aujourd’hui à un développement de notre cellule commerciale (les offres d’emploi vont bientôt être éditées – NDLR)».

Quelle est ta mission au sein de Capensis ?

« Commercial mais pas que ! »

Un directeur commercial qui désormais intervient plus globalement sur différents axes. D’abord dans la partie commerciale de Capensis côté prestation et parallèlement sur l’édition logicielle depuis 2011 (Canopsis, solution d’hypervision). Édouard explique que le développement de la société autour de Canopsis aura largement fait évoluer sa fiche de poste.

Depuis début 2017 : La société se développe autour des prestations de services intégrant Canopsis, il s’agit de l’offre MaaT (Monitoring As A Tool), une solution logicielle clé en main et industrialisée dédiée à la Supervision (avec un grand « S »).

Le côté relationnel est l’un des aspects qu’Édouard affectionne le plus dans son travail. Ainsi en plus de la partie commerciale il explique qu’il participe aussi au processus de recrutement et manage l’agence tourangelle de Capensis.

Quel parcours t’a mené à ce métier ?

Avant de démarrer l’aventure Capensis, Édouard a travaillé 5 ans dans la distribution & les services informatiques auprès de grands comptes. Il confie « Ça marchait pas mal quand j’étais commercial dans ces structures ». Depuis la fin des années 90, il a suivi le marché Linux et Open Source, leur arrivée sur l’infrastructure des SI. « J’ai toujours été proche de la partie technique, ce qui m’a permis de proposer des offres en marge de celles des autres commerciaux ».

Malgré la crise et le manque de crédibilité des systèmes ouverts, il crée en 2002 Capensis. « Je voulais monter une activité avec des passionnés, convaincus par Linux et l’Open Source. En 15 ans, l’Open Source est devenu un incontournable… on ne s’est pas beaucoup trompé (sourire) ! »

Qu’est-ce qui te plaît dans ce métier ?

Le choix des solutions :

Plusieurs aspects motivent Édouard, tout d’abord, établir son propre argumentaire. « Il faut se plonger et comprendre les solutions que l’on propose pour savoir en parler ».

Développer le marché de l’Open Source :

Les DSI privilégient désormais autant l’Open Source que le propriétaire ce qui n’était pas le cas il y a encore 15 ans. « Nous ne sommes en aucun cas des opportunistes. Nous avons évangélisé le marché. Cette approche nous a permis aussi de déployer Canopsis auprès de nombreux clients. Nous aimons le challenge et savons gérer les difficultés ».

Une passion :

Il se définit avant tout comme un passionné et ajoute aimer s‘impliquer dans la stratégie de la structure, ce qui ne l’empêche pas de se tenir informé de toutes les nouveautés techniques.

Avec amusement, il ajoute « Travailler avec des collaborateurs qui ont 15 ans de moins me permet de rester au contact avec une certaine jeunesse ! »

Comment est l’ambiance de travail ?

Il y a beaucoup de travail et l’entreprise est en recherche continuelle de nouveaux collaborateurs. Chaque agence est un espace de vie. « Nous sommes à l’étude d’un mode d’organisation nouveau qui devrait renforcer les liens entre les personnes et apporter une forte originalité à la structure : notre richesse, ce sont les femmes et les hommes qui bossent avec nous au quotidien ! ».

Quelles qualités sont nécessaires pour exercer ton métier ?

« Passion de ce que l’on propose, relations humaines et… l’œil du tigre ! »

Partager sa passion avec ses collaborateurs et la technique est pour un directeur commercial essentiel. Il faut également aimer les gens et la relation humaine. La volonté d’escalader les difficultés est aussi primordiale. « L’honnêteté est pour moi très importante : travailler en pleine transparence avec ses collègues et ses clients»

Avec toute cette activité comment décompresses-tu ?

« Je passe du temps avec ma famille et mes amis : c’est important »

Musicien depuis de nombreuses années Édouard s’est mis à la basse il y a quelques mois. « 6 cordes ça faisait trop alors, j’en ai pris seulement 4 ! »

Ta vision de l’avenir ?

« Vivre en avance de son temps »

Beaucoup de nouveautés vont arriver avec un renforcement de la communication : « comme ça, vous saurez tout ». L’entreprise va se développer avec de nouvelles agences et apporter un maximum de flexibilité dans les métiers proposés. « Si on apporte le meilleur pour nos collaborateurs, le client le ressent »

Une journée de rush dans ton domaine c’est quoi ?

C’est plutôt des périodes réparties sur le mois de novembre ou décembre. En effet, il y a beaucoup de demandes à gérer « ce sont des moments avec un peu de pression mais c’est mon truc ! ».

Ton PC tourne sous Linux ?

Chez Capensis il y a une forte orientation Linux. « Cela fait 15 ans que je suis sur Linux ».

Ton meilleur souvenir ?

« Une journée un peu folle »

Le même jour deux dossiers de grands clients ont été validés. Cela a été avant une joie collective de partager ces victoires avec les collaborateurs car « c’est avant tout une aventure humaine et on a gagné tous ensemble ».

Ton mot de la fin, ton expression favorite ?

« Quand on veut, on peut…. Et rien ne nous arrête ! ».

Envie de rejoindre une structure humaine et passionnée ?